611 745 visites 5 visiteurs

HANDBALL / Le Savino-Chapelain impatient d'en découdre

16 septembre 2011 - 08:51

Est-Eclair du 13 septembre 2011

Après leur prouesse face à Lagny, Olivier Dufour et ses hommes sont visiblement prêts à se frotter à la Nationale 3. Premier test samedi soir

S'offrir en amuse-gueule une équipe de N2 pour son premier match officiel, on ne peut pas faire mieux pour engranger de la confiance. « Quand vous êtes confrontés à un niveau supérieur, la confiance vient naturellement, coupe Olivier Dufour, l'entraîneur du Savino. Il faut dire aussi que les gars étaient pressés d'entrer dans le vif du sujet. Depuis la reprise, nous avons eu des prestations intéressantes, sans doute dans la continuité de la saison dernière. D'autant que face à Lagny, il nous manquait deux joueurs importants, Kraiem et Etienne Marchand qui n'était pas encore qualifié. C'est donc une véritable satisfaction de voir que notre groupe sait malgré tout gérer un match en jouant intelligemment. »
Le Savino ne manque pas d'atouts, avec, en premier lieu, un secteur défensif assez solide. « Nous pouvons mettre en place différentes options tactiques, précise le coach. En se basant sur un jeu et un engagement rapide, nous faisons en sorte de courir quand il faut et aussi de bien poser le jeu. Par ailleurs, avec Goran dans les buts, cela nous aide beaucoup. »

Des ambitions mesurées


Cet excèdent d'optimisme ne donne pas pour autant des idées de grandeur à Olivier Dufour. Homme équilibré et prudent, il ne se lance pas dans des prétentions qu'il n'est pas sûr de tenir dans son futur championnat. « Bien sûr que nous avons des ambitions, comme tout le monde, souligne l'entraîneur, seulement, il serait prétentieux de dire que nous jouerons le haut du tableau et l'on évoquerait le manque d'ambition en ne parlant que d'un simple maintien. Nous y verrons plus clair en décembre ou janvier. J'attends déjà de voir comment peut réagir mon équipe après une défaite, une situation qu'elle n'a pas connue depuis longtemps. »


Trois derbys en vue


Pouvant compter sur une relève de grande qualité et ses moins de 18 ans qui, avec l'Etac, évoluent en championnat national, l'avenir semble séduisant. « Dans quelque temps, ils seront là quand nos trentenaires partiront », sourit Olivier Dufour.
En attendant, le Savino-Chapelain espère bien recueillir ses premiers points samedi soir devant Serris. « Nous sommes dans un groupe bizarre, conclut l'entraîneur, avec six équipes parisiennes et trois derbys (Reims, Sedan et l'Etac), cela s'annonce difficile. »

Les départs : Aucun
Les arrivées : Etienne Parent (Beaune), Goran Delic (Billere).

Commentaires