Handball Club Savino Chapelain : site officiel du club de handball de STE SAVINE - clubeo

Art. Est-clair 22/01

23 janvier 2012 - 08:43

HANDBALL / N3 masc / L'ETAC bien plus percutante que le Savino-Chapelain
 Un cliché qui démontre bien l'impuissance des Chapelains face aux Troyens   Photos Florian Mare

Un cliché qui démontre bien l'impuissance des Chapelains face aux Troyens Photos Florian Mare


Le Savino-Chapelain n'a pas tenu la route dans le derby face aux voisins Troyens. La défaite est sévère mais selon l'entraîneur elles est juste.

Gymnase de la Noue Lutel. Etac bat Savino Chapelain 39-26 (10-21). Arbitres MM Bizourd et Bourmani.
Savino-Chapelain : Delic, Arborabi, Dethon (7), Kraiem (1), Joyeux (2), Colombet (2), Cherrara (3), M Marchand (2), Cerqueira (1), Jacquelin (3), El Khechai (1), Bizit-Bila (4). Entraîneur Olivier Dufour.
Etac : Guerinot, Guillaume, Quintin (6), Hoang (5), Diallo (6), Seri (4), Martin (7), Boudet (1), Machy (4), Meilliez (5), Viera (1). Entraîneurs C Martin et C Guerry.
Compte tenu de l'affiche et du déplacement le plus court de la saison pour les supporters troyens, il fallait s'attendre à voir les petites tribunes de la Noue Lutel afficher complet. Il est vrai que le rendez-vous promettait beaucoup au niveau de l'intensité, c'est en fait ce que l'on attend d'un derby. Les deux clubs se connaissant parfaitement bien, c'est d'entrée que le ton était donné, ne serait-ce que par le traditionnel cri de guerre plutôt déterminé dans les deux camps avant le coup d'envoi. Dès les premières minutes, ce sont les gardiens qui se mettaient en évidence. Guérinot d'un côté, Delic de l'autre retardaient légèrement la mise en route du tableau de marque, en arrêtant chacun et avec brio de nombreux tirs. Mais il faut dire que par la suite les choses allaient vite changer. L'Etac mettait en œuvre une défense infranchissable et profitait bien des largesses locales.
Il n'en fallait pas plus pour que cette fois le compteur s'active. 6-15 après 21 minutes de jeu, le Savino-Chapelain commençait, à juste raison, à se poser des questions. Mais à trop réfléchir, on perd du temps, les hommes d'Olivier Dufour parviendront à la pause avec quand même onze buts de retard. Ils avaient intérêt à revoir leur plan pour la deuxième période sous peine de grosses déceptions.
Disons que Bizit-Bila et ses copains auront essayé lors des trente minutes suivantes, mais il était déjà beaucoup trop tard, la cause était entendue. L'Etac gérait tranquillement son avance dans une fin de match quelque peu débridée, le suspense avait disparu depuis longtemps, dès la pause en fait. À noter dans cette rencontre l'excellent comportement des acteurs et sur ce point c'est une victoire commune. « C'est une défaite méritée, reconnaissait Olivier Dufour, nous n'avons pas su nous rebeller en deuxième mi-temps. »
« Nous avons assuré l'essentiel, soulignait Carole Martin, notre défense a été bonne, le Savino n'a pas su mettre le rythme. »

Commentaires

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 7 Dirigeants
  • 6 Entraîneurs
  • 13 Joueurs
  • 9 Supporters