Handball Club Savino Chapelain : site officiel du club de handball de STE SAVINE - clubeo

Art. Est-clair 21/01

23 janvier 2012 - 08:38

HANDBALL / N3 masc / Le Savino n'a pas le droit à l'erreur dans le derby aubois

Le Savino a un besoin urgent de points. Par fierté, l'Etac ne veut pas rentrer bredouille de son plus court déplacement. Chaud le derby… Voilà plus d'un trimestre que les deux clubs aubois attendent le derby. Alors que cette 12e journée sonne l'heure du face-à-face, le promu de Prénational (Savino) et le relégué de Nationale 2 (Etac) ont suivi une trajectoire finalement attendue.
Le Savino est en plein apprentissage du niveau national, tandis que l'Etac, qui a amorti le choc de la descente, est en phase de transition avec sa bande de jeunes. Concrètement, les hiérarchies sont bien établies : le Savino (13e) lutte pour la relégation, tandis que le club troyen (5e) a déjà engrangé six victoires.
Chacun est à sa place mais, le temps d'un derby, la supériorité supposée de l'Etac peut vaciller. C'est le principe même d'un derby qui met en jeu la suprématie locale.
Les Troyens n'auraient donc rien à perdre ? Pas tout à fait. Christophe Guerry, le coentraîneur de l'Etac, monte au créneau pour agiter le chiffon de l'orgueil : « Un derby, quoi qu'on dise, c'est un match à part. C'est toujours accroché. Même si, entre le Savino et l'Etac, il n'y a pas de contentieux. On aimerait gagner ce match, question de fierté. »

Dufour : « Le moment d'arrêter d'apprendre »


Au Savino, le ressort de la motivation est tout trouvé. Il est guidé par l'urgent besoin de points. Une semaine après avoir livré un non-match à Reims (défaite 32-25), l'équipe d'Olivier Dufour a, qui plus est, à se faire pardonner. « J'ai moi-même mis la pression sur les joueurs. On doit arrêter de regarder jouer les autres, et de se lamenter sur nos blessés, s'emporte le coach. Ceux qui jouent en ce moment, sont, pour la plupart, ceux qui ont aidé le club à monter. Ils ont le niveau N3, mais ils doivent prendre confiance en eux. C'est le moment d'arrêter d'apprendre. »
Le feu n'a pas encore pris dans tous les étages de la maison savinienne, mais le faux départ rémois a généré de la nervosité. « Oui, il y a eu un petit clash, ne se dérobe pas Olivier Dufour. Il fallait replacer les joueurs devant leurs responsabilités. On est relégable, mais on est aussi à un point du 8e. Ce championnat va se jouer à rien. Au club, on a des 18 ans qui sont en apprentissage, on doit leur offrir la possibilité d'évoluer en N3 l'année prochaine. » A priori, la mise au point a eu son petit effet : « J'ai senti le groupe réceptif, soudé et motivé. Je sens un esprit conquérant pour le derby. »
L'Etac est attendue au tournant, et pas seulement parce qu'on parle de derby. « J'espère que nos petits jeunes tiendront le choc. Quoi qu'il arrive, on restera propre dans notre attitude. On a également la volonté de nous racheter après notre défaite contre Serris. Finalement, on joue à moitié à domicile… », avance Christophe Guerry.
Ce derby ne sera pas qu'un bras de fer. À la vitesse d'exécution de l'Etac (privé de Bouvier, victime d'une entorse au coude), le Savino opposera son expérience, même si Perron et J. Marchand manqueront cruellement. « On se connaît par cœur, il n'y aura pas d'effet de surprise, anticipe Olivier Dufour. Notre principal souci, ce sera de ne pas se heurter à Guérinot qui est un gardien de qualité. La finition, c'est notre point faible du moment. »
Opposition dans le style de jeu et dans les objectifs de fin de saison, mais une même soif de gagner dans chaque camp. Cette première manche du derby aubois donne l'eau à la bouche.

* HBC Savino-chapelain (13e, 17 points) - Etac (5e, 24 points), ce soir 20 h 30 au gymnase de la Noue-Lutel à Sainte-Savine

 

Commentaires

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 7 Dirigeants
  • 6 Entraîneurs
  • 13 Joueurs
  • 9 Supporters