Handball Club Savino Chapelain : site officiel du club de handball de STE SAVINE - clubeo

HANDBALL/ L'exploit n'a pas eu lieu pour le Savino-Chapelain

17 octobre 2011 - 11:12

Yan Joyeux et ses partenaires n'ont rien pu faire contre Franconville, premier de la poule Photo d'archives

 

À La-Noue-Lutel, Franconville bat le HBCSC 32 à 25 (15-14). Arbitres : MM.Chappat et Prefot.
HBCSC : Delic, Cipot ; Joyeux (3), Cerqueira (cap., 5), El-Kechai (1), Jacquelin (3), Dirlaouen, Colombet (1), Dethon (5 dt 4/6 sur pén.), Bizit-Bela (2), Chiadmi, J.Marchand (5). Entraîneur : Olivier Dufour.
Franconville : Gueguen, Zinck ; Abokoun (3), Aoulogha, Cossu (2), Ladine (5), Lavidange-Donne (cap., 4 dt 3/3 sur pén.), Pointier (4), Pozzi (4), Peressini (6 dt 1/1 sur pén.), Omari (2), Frair (2). Entraîneur : Laurence Beaulieu.


Les temps sont durs actuellement au gymnase de La-Noue-Lutel. Entre les retours de blessure tardifs et les soucis administratifs de son gardien Goran Delic, le HBCSC connaît une période délicate. La réception de Franconville, qui n'a pas les mêmes soucis, s'est terminée comme on l'attendait, par une indiscutable victoire des visiteurs 32 à 25. Ce qui engendre une troisième défaite consécutive pour les hommes d'Olivier Dufour, qui attendent des jours meilleurs.

Tarif habituel des 30 buts


Ce n'est pourtant pas faute d'avoir mis la combativité indispensable pour faire chuter le leader. Distancés de quatre unités à l'approche de la mi-temps (9-13, 24e), ils profitèrent des nombreux marchés sifflés à l'encontre de leur adversaire pour recoller au score (14-15, 30e). Au premier rang de cette résistance, Jérôme Cerqueira (4 buts en première période) motivait ses coéquipiers à chacune de ses réalisations tandis que Wendell Bizit-Bela, pour sa première apparition, laissait entrevoir une activité prometteuse. Néanmoins, la supériorité des individualités visiteusess ne rassurait pas complètement.
Le coup de semonce intervint en fait peu après la pause (16-17, 37e). Les Aubois, en surrégime jusqu'ici, baissent nettement d'un ton dans le rideau défensif, à la plus grande joie de Peressini et de Ladine (11 buts à eux deux). Et ce qui devait arriver arriva : l'écart prit des proportions trop élevées un quart d'heure plus tard (18-26, 50e). Julien Marchand tentait bien de remettre son équipe dans le sens de la marche par ses perforations mais rien n'y fit. Le Savino-Chapelain encaisse pour la troisième fois d'affilée plus de trente buts, ce qui devient évidemment une mauvaise habitude.

Commentaires

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 7 Dirigeants
  • 6 Entraîneurs
  • 15 Joueurs
  • 9 Supporters