Handball Club Savino Chapelain : site officiel du club de handball de STE SAVINE - clubeo

HANDBALL / Coupe de France régionale / Un tour supplémentaire pour les Savino-Chapelains

29 novembre 2010 - 14:49

Sainte-Savine-Chapelle (Prenat) - Neuves-Maisons (Prenat) : 33-28 (15-12) Article Est-Eclair 29-11-10 Joel Morin

Cosec de la Noue-Lutel : Sainte-Savine-Chapelle (Prenat) - Neuves-Maisons (Prenat) : 33-28 (15-12). Une cinquantaine de spectateurs. Arbitres : Duval-Chauvet
Savino-chapelain : Cipot, Colombet (4), J. Marchand (5), Cherrara (1), Kreim (3), Cerqueira (3), Joyeux (3), M. Chiadmi, Dethon (2), Kelli, Tétart (6), Jacquelin (6), Lafièvre, A. Chiadmi. Entraîneur Olivier Dufour
Neuves-Maisons : Revil, Saccomandi (3), Portal (7), Thurey (3), Anty (1), Margeot (1), Mahé (5), Hellak (6), Perrot (2), Juy. Entraîneur : Sauvage

 

Les Savino-chapelains caracolent en tête du championnat de Prénational et bouclent leurs matches avec des écarts importants sur leurs adversaires. Dernier résultat marquant, la victoire sur Chevillon avec une vingtaine de buts d'avance. Mais en Coupe de France, le scénario est un peu différent. Samedi soir, à la Noue-Lutel, Jacquelin et les siens se sont offert le billet pour le tour suivant, mais la partie fut plus accrochée entre les deux antagonistes. Il a fallu en effet attendre les dix dernières minutes de jeu pour assister au décollage des Aubois vers le prochain tour.
Neuves-Maisons (région de Nancy) évolue également en Prénational. Postée dans la première partie de championnat mais jouant le maintien, à l'opposé des Aubois qui visent l'accession, l'équipe visiteuse a posé quelques soucis. D'entrée de jeu de jeu, la défense savino-chapelaine s'apercevait qu'il y avait des bras adverses à contrôler en face. Après la période d'observation, elle entrait dans le vif du sujet et les Savino-Chapelains comblaient le retard et prenaient l'avantage à la 10e.
Supérieurs dans le jeu, les Savino-Chapelains, qui se compliquaient beaucoup la tâche en première période, ne parvenaient pas à creuser l'écart (15-12 à la

mi-temps).
En supériorité numérique, Neuves-Maisons remettait les compteurs à zéro dès la remise en jeu. Jacquelin, en bon capitaine, relançait son équipe à l'aile, mais le match devenait quand même poussif et haché. Les deux équipes se tenaient dans un mouchoir de poche au tableau d'affichage. Avec un effectif plus étoffé (14 joueurs), les Savino-Chapelains avaient de la réserve physique tandis que l'adversaire plus court accusait le coup. À l'entame des dix dernières minutes, Jacquelin et les siens accéléraient et faisaient la différence.

Commentaires

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 7 Dirigeants
  • 6 Entraîneurs
  • 15 Joueurs
  • 9 Supporters